Deprecated: getEntityManager is deprecated since Symfony 2.1. Use getManager instead in /home/operasan/vendor/doctrine/doctrine-bundle/Doctrine/Bundle/DoctrineBundle/Registry.php on line 71
Biographies - Soirées Lyriques de SANXAY

Artistes

Jack Gervais

mise en scène/éclairages

Passionné dès son plus jeune âge par l’opéra, Jack Gervais est un spectateur assidu des grandes saisons théâtrales du sud de la France. A l’âge de dix-sept ans, il commence à étudier le chant et la musique parallèlement à la comptabilité. En 1980, il s’oriente vers la régie de scène et devient ensuite régisseur général. En 1986, il entre à L’Opéra Comique de Paris où il travaille pendant deux années comme régisseur et assistant metteur en scène. Il devient ensuite l’assistant de P. L. Pizzi pour Norma produit dans les arènes de Nîmes et de M. Hampe pour La Pie Voleuse jouée au théâtre des Champs Elysées.

C’est en 1990 que l’opéra de Rennes lui confie sa première mise en scène : Le Pays du sourire. Une production que la presse unanime présentera comme « Toute en finesse et remarquablement éclairée ».

Dès lors, les portes des principaux opéras français s’ouvrent pour lui : on le retrouve, comme metteur en scène, sur les scènes lyriques de Metz, Tours, Toulon, Marseille, Bordeaux, Reims, Lille, Perpignan, Limoges…En août 2003, on lui a confié la mise de Carmen produite dans le fameux théâtre antique de Baalbeck au Liban, coproduite par l’Opéra National de Paris.

A Sanxay :
La Traviata (Mise en scène/Scénographie/Eclairages) en 2012
Carmen (Mise en scène/Scénographie/Eclairages) en 2011
Norma (Mise en scène/Scénographie/Eclairages) en 2010

Antoine Selva

mise en scène/éclairages

Parallèlement à ses études générales classiques, Antoine Selva apprend le piano, le solfège et les arts décoratifs. Il entre au Conservatoire de Toulouse (classe d'art dramatique), puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient un premier prix de chant en 1964 et un premier prix d'art lyrique en 1965.

Il aborde ensuite un vaste répertoire de baryton à l'Opéra royal de Liège. A partir de 1971, il choisit une carrière itinérante et se produit, comme chanteur, dans de nombreux théâtres en France et à l'étranger. Il passe ensuite à la réalisation. C'est ainsi qu'il devient directeur de la scène de la Maison de la Culture de Saint-Etienne en 1974, avant de prendre la direction des ateliers de décors et de costumes de l'Opéra d'Avignon.

Depuis 1976, Antoine Selva a mis en scène et créé les scénographies de plus de 70 productions en France (Chorégies d'Orange, Festival d'Avignon, opéras de Metz, Rouen, Tours, Marseille, Toulon, Limoges, Avignon, Bordeaux), en Allemagne, en Belgique, en Espagne, au Canada et aux Etats Unis.

A Sanxay :
Aïda (Mise en scène/Scénographie/Eclairages) en 2009

Mario Pontiggia

mise en scène

Mario Pontiggia est né à Las Flores en Argentine. Il fait ses études à Buenos Aires, où il obtient des diplômes d’architecture (Université de Belgrano) et de mise en scène (Institut Supérieur d’Art du Teatro Colón). En 1990, ce théâtre lui accorde une bourse d’études afin de se perfectionner en Europe aux côtés de Pier Luigi Pizzi. Il collabore avec l’Opéra de Monte-Carlo de 1994 à 2004. Il est, depuis 2003, Directeur artistique de l’Opéra de Las Palmas. Mario Pontiggia a réalisé pour le Teatro Colón et d’autres scènes lyriques de Buenos-Aires : Die Fledermaus, Hänsel und Gretel, la création mondiale d’Escorial (Perusso), La Serva Padrona, Mozart et Salieri (première présentation en Amérique du Sud), Didon et Enée, La Clémence de Titus, Boris Godounov (première représentation en Amérique du Sud de la version originale) et Elektra (prix ACE 2007 de la critique pour la meilleure mise en scène de la saison). Parmi ses productions : L’Incoronazione di Poppea et Il Ritorno d’Ulisse in patria (Monteverdi), Aci, Galatea e Polifemo et Giulio Cesare (Händel), La Grotta di Trofonio (Salieri), Die Entführung aus dem Serail et Die Zauberflöte (Mozart), L’Italiana in Algeri (Rossini), Norma et I Capuleti e I Montecchi (Bellini), L’Elixir d’amour et Roberto Devereux (Donizetti), I Due Foscari, Attila, Macbeth, I Masnadieri, Rigoletto, La Traviata, Un Ballo in maschera, Simon Boccanegra et Otello (Verdi), Tristan et Isolde (Wagner), Die Fledermaus (J.Strauss), Les Pêcheurs de perles et Carmen (Bizet), Les Contes d’Hoffmann (Offenbach), La Navarraise et Thaïs (Massenet), Cavalleri Rusticana (Mascagni), Pagliacci (Leoncavallo), La Bohème, Tosca, Madame Butterfly, La Rondine et Turandot (Puccini), Elektra et Arianne à Naxos (Strauss),  Eine Florentinische Tragödie (Zemlinsky), The Rake’s Progress (Stravinsky) et La Voix Humaine (Poulenc).

  En tant que metteur en scène, il est l’invité régulier de scènes lyriques internationales telles que : Tokyo, Osaka, Nagoya, Buenos Aires, Palerme, Modène, Reggio Emilia, Ferrare, Taormina, Cagliari, Capitole de Toulouse, Oviedo, La Coruña, Las Palmas, Monte-Carlo (où il réalise aussi la scène du triomphe d'Aida pour l’inauguration du Grimaldi Forum à l’occasion de la Fête Nationale Monégasque 2000),  Zürich et Mai Musical de Florence.

A Sanxay :
Madame Butterfly (Mise en scène/Eclairages) en 2013

Agostino Taboga

mise en scène

Agostino Taboga débute sa carrière artistique comme danseur et comme mime en Italie. C’est en collaborant avec le metteur en scène Mario Pontiggia, en 2000, qu’il se tourne vers le théâtre lyrique  en acceptant de devenir son assistant sur la majorité de ses productions. Ces dernières années, il a  été également l’assistant régulier des plus grands metteurs scène d’opéras ( Pizzi, Sagi, De Tomasi,  Stefanutti, Gasparon ) et a collaboré avec les plus grandes scènes lyriques : arènes de Vérone, festival  de Macerata, opéras de Rome, Florence, Venise, Cagliari, Pise, Las Palmas, Oviedo,Valladolid,  Toulouse...

A Sanxay :
Nabucco (Mise en scène) en 2014
Turandot (Mise en scène) en 2015
Rigoletto (Mise en scène) en 2016

Stefano Vizioli

mise en scène

Originaire de Naples, Stefano Vizioli obtient un diplôme de piano au conservatoire de sa ville natale. C’est en 1979 qu’il commence sa carrière de metteur en scène.

Depuis il n’a de cesse d’être invité par les plus grandes scènes lyriques : Madama ButterflyDon Pasquale (direction musicale Riccardo Muti, La Scala de Milan en 1994) et Il Barbiere di Siviglia (direction musicale Claudio Abbado, Ferrare Musique en 1995) sont encore présentés sur de nombreuses scènes et diffusées largement par les télévisions.

Il collabore avec des décorateurs et des artistes (architectes ou peintres) de renommée internationale : Aldo Rossi (Madama Butterfly), Luigi Veronesi (A Midsummer Night’s Dream), Ugo Nespolo (L’Elisir d’amore), Gianni Dessi, Renato Guttuso. En 2000, l’artiste signe sa première mise en scène aux Etats-Unis, avec L’Italiana in Algeri et avec dans les rôles principaux Stéphanie Blythe et Juan Diego Flórez qui fait alors ses débuts américains. Le spectacle est par ailleurs enregistré par la télévision américaine.

L’artiste signe également la mise en scène d’oeuvres présentées pour la première fois en Italie comme La Nuit de Mai (Rimski-Korsakov), Casanova’s home coming (Dominic Argento), The Devil and Daniel Webster (Douglas Moore) ou encore Montezuma (Vivaldi).

Ces dernières saisons, il a mis en scène Rigoletto au Lyric opera de Chicago et au Festival Verdi à Parme, Simon Boccanegra à l’Opéra de Santa Fe et au Théâtre Campoamor de Oviedo, Madama Butterfly à l’opéra de Rome et au Festival de Torre del Lago, Suor Angelica et Cavalleria Rusticana à l’Opéra de Saint Louis, Samson et Dalila à l’Opéra de Saint Gall, Rigoletto à Pékin, Il Barbiere di Siviglia au Théâtre du Capitole de Toulouse…, Gianni Schicchi et Suor Angelica au Teatro Vittorio Emanuele de Messine, Acis et Galatea (Haendel) au festival de Macao, l’Elisir d’amore et Nabucco à l’Opéra Royal de Wallonie, Il Trovatore à Toulon.

Parallèlement à ses activités internationales, il est très concerné par les projets associatifs comme le montre le travail qu’il a réalisé à la prison de Palerme sur Amahl et les visiteurs du soir (Menotti).

Très récemment, le Capitole de Toulouse lui a confié la mise en scène du Prophète de Meyerbeer (nouvelle production).

Depuis 2016, il assure la direction artistique de l’opéra de Pise.

Parmi ses projets, citons, entre autres : reprise du Trovatore à l’Opéra Royal de Wallonie et au théâtre de la Maestranza à Séville, Norma au théâtre Colon de Buenos Aires, Lucia di Lammermoor à Pise.

A Sanxay :
La Flûte enchantée (Metteur en scène) en 2017
Tosca (Mise en scène) en 2018

Jean-Christophe Mast

mise en scène

Jean-Christophe Mast a suivi des études littéraires et théâtrales. C'est en tant qu'assistant à la mise en scène d'Antoine Bourseiller qu'il fait ses premiers pas dans le monde de l'opéra. (Dialogues des Carmélites à l'opéra de Nancy ).
Par la suite, il assistera très souvent Antoine Bourseiller aussi bien au théâtre (Le Bagne, Notre-Dame des Fleurs, Lorenzaccio) qu’à l’opéra (Lohengrin, Billy Budd, Don Giovanni, Wozzeck, Carmen...). A partir de 2001, il collabore également avec Charles Roubaud sur de nombreux ouvrages tels que Rigoletto aux arènes de Vérone, Don Carlos, Nabucco, Aïda aux Chorégies d’Orange, La Traviata au théâtre Marinsky de Saint Petersbourg, Lakmé à Charleston.

Il est également l'assistant régulier à la mise en scène de Pierre Constant, Jean-Louis Pichon et plus récemment de Ron Daniels et Kamel Ouali.

En 1995 à l'Opéra de Nancy, il met en scène Embûches de Noël, pasticcio d'opérettes dont il co-écrit le livret avec Denis Baronnet.

En 1996, il signe sa première mise en scène lyrique Macbeth de Verdi à l’opéra de Nancy, reprise ensuite à Tours et à l’Opéra Royal de Wallonie.

Dès lors il met en scène régulièrement des opéras parmi lesquels La Clémence de Titus, Paillasse, La Bohème, Fairy Queen, L’Enlèvement au Sérail, Samson et Dalila, Roméo et Juliette.
En 2003, il met en scène avec sa compagnie, Partage de Midi de Claudel puis Loretta Strong de Copi en 2006.

En 2009 il entame une collaboration régulière avec Jean-François Zygel dont il met en scène, entre autres, les Leçons d’Opéra et les Concerts Improbables au théâtre du Châtelet.

Depuis 2011, il travaille régulièrement avec les Voix Animées dont il met en scène les spectacles, réalise avec cette compagnie deux web-série La vidéo de promotion des Voiz’ Animées et Space 0.

En 2016, il met en scène Nabucco de Verdi à l’Opéra de Saint-Etienne repris à l’Opéra de Nice et à l’Opéra de Toulon et l’année prochaine à l’Opéra de Marseille.

A Sanxay :
Aïda (Mise en scène) en 2019

Pierre-Emmanuel Rousseau

mise en scène

Jeune et talentueux, Pierre-Emmanuel Rousseau commence une carrière internationale importante. Sa première production et mise en scène du Barbier (création à l'Opéra du Rhin et reprise à l'Opéra de Rouen), extrêmement colorée et exigeante, a obtenu un écho très flatteur dans la presse spécialisée.

A Sanxay :
Le Barbier de Séville (Mise en scène, scénographie, costumes) en 2020

site internet : www.pierreemmanuelrousseau.com

Suivre S'abonner Voir les vidéos
Mentions légales